Le 20 avril le plus frais depuis 11 ans. Et jusqu’à -4° la nuit dernière dans le Valromey.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Il n’aura échappé à personne que ce samedi a été bien frisquet dans l’Ain où le vent du nord bien présent a renforcé la sensation de froid. Exit les tee shirts du samedi précédent qui avait vu les thermomètres grimper jusqu’à 27°. Hier, les maximales ont péniblement atteint la barre des 11 à 12° dans nos plaines soit 5 bons degrés sous les valeurs saisonnières. Nous avons tendance à plus commenter ces dernières années les excès thermiques plutôt que les déficits !. On a ainsi enregistré 11,1° à Ceyzériat, 11,7° sur Ambérieu et Belley, 12,3° sur Pont d’Ain et 13,4° à Balan. Ainsi, sans atteindre de records de froid, nous n’avions pas connu de 20 avril aussi frais depuis 2013. Depuis cette décennie, on relevait plutôt des 18 à 20° voire plus comme en 2018 où cela avait été estival.

Ce dimanche pourrait être encore plus frais que la veille si le soleil daigne à être peu présent. Les minimales à la faveur des éclaircies nocturnes ont encore bien baissé sous le point 0 avec des gelées sous abri jusqu’en plaine ou les approchant. De quoi déphaser le coucou qui chante depuis quelques semaines ! .

Il a fait 0,3° à Ambérieu cette nuit mais -0,3° à Ceyériat, -0,4° à Cessy, -1,8° à Nantua, -2,2° à Divonne. Les gelées sont fortes pour la saison à Arbent avec -3,8°. En montagne, il est certain que les arbres fruitiers vont accuser le gel avec -2,5° sur le plateau d’hauteville, -3,5° au Vieu d’Izenave, -3,9° dans le Valromey à Sutrieu, et jusqu’à -5,7° à Mijoux à 1000 m d’altitude.

Le gel devrait atteindre un pic pour mardi matin. Il faudra attendre vendredi prochain pour retrouver petit à petit des températures plus proches des normales saisonnières. Il serait temps car le mois de mai approchera…. Mais rien ne dit que le printemps s’installera pour de bon d’autant que les tendances à 15 jours n’annoncent pas de températures excédentaires.

PARTAGEZ CET ARTICLE