Le retour des bestioles dans l’Ain !

L’arrivée précoce du printemps dès le mois de février dans le département de l’Ain n’a pas que des avantages. Certes, on assiste à de nombreuses journées de soleil depuis plusieurs semaines avec des records frôlés mais certaines bêtes désagréables en ont profité pour aussi se réveiller. Et elles ne font pas plaisir à tout le monde !. La pyrale du buis n’a pas attendu la douceur pour refaire parler d’elle. On la signale déjà de retour depuis le mois de janvier dans le haut Bugey vers Oyonnax !. Dans le Revermont, la question ne se pose vraiment plus tant les buis ont déjà été tous ravagés ces deux dernières années. Ici, par contre, depuis le début du mois, ce sont les tiques qui ont été remarquées. Prudence donc dans les prés et les bois. Il faut dire que cet hiver n’a pas été exceptionnellement froid dans le département. Ce qui a permis à la vermine de bien résister. Rares ont été les nuits sous les -5° en plaine. Les punaises vertes notamment qui pullulent depuis l’an passé commencent aussi à se réveiller. Un nouveau calvaire pour les Aindinois !. Enfin, désormais, avec l’explosion de la nature, il va falloir faire face aux pollens. Les plus allergiques ont encore un peu de marge. Pour l’heure, le département demeure encore en vigilance de couleur vert foncé. Le risque est faible pour les peupliers, encore moins pour les cyprès, bouleaux et frênes. Mais cela devrait vite changer !