ORAGES DANS L’AIN: des vents à 110 km/h, des chutes d’arbres, 6000 foyers privés de courant.

Dès hier, nous avions annoncé un risque important de violents orages pour cette journée de mercredi. Et ce fut le cas où à partir de 16 h, l’Ain s’est retrouvé balayé par de violents orages aussi brefs qu’intenses puisqu’en à peine une heure ils retrouvaient sur la partie Est. Au vu de la situation évoluant très vite le long du couloir rhodanien, Météo France avait décidé rapidement de passer à 16 h l’Ain en vigilance alors que l’orage en provenance du Rhône était déjà aux portes du département.

A partir de 16 h, l’orage qui avait violemment touché la Loire puis le Rhône était attendu sur les pays de l’Ain. Très vite, le ciel s’est assombri donnant une vision nocturne bien avant l’heure.

Les orages ne se sont pas accompagnés de fort cumuls de pluie, le plus souvent 20 mm mais en l’espace d’un temps réduit. Ainsi,  on a enregistré à Pont d’Ain 15 millimètres en l’espace de 10 minutes à peine avec une intensité de 311,4 mm/h. La grêle fort heureusement de faible calibre a parfois accompagné les pluies violentes.

Mais c’est surtout le vent qui a localement soufflé avec violence. On a ainsi enregistré 84 km/h à Villieu près de Méximieux, 112 km/h à la station d’Ambérieu. Jamais depuis l’ouverture de la station dans les années 40, il n’avait été relevé un vent aussi violent, tout mois confondu. Un record absolu reléguant aux archives le précédent record de 107 km/h du 20 juillet 2018. Dans le reste du département, les rafales étaient comprises entre 50 et 70 km/h.

C’est la frange Ouest et surtout la Côtière qui aura connu le plus de dommages avec ce vent violent. De nombreuses chutes d’arbres et de branches ont été signalées sur les routes, des tuiles ont été emportées sous la force d’Eole comme dans le secteur de Pérouges.

Dans le Cerdon où l’orage aura lâché en une 1 h 26,8 mm à la Balme, là encore de nombreux internautes signalaient des routes difficiles notamment près de Mérignat avec des arbres tombés.

Tout cela a entrainé des coupures d’électricité où Enedis annonçait en début de soirée pas moins de 6000 foyers privés de courant. Les équipes sont mobilisées pour réparer et limiter l’impact de ces coupures qui se localisent principalement dans l’ouest du département. Enedis indique que l’électricité est coupée dans 450 rues dans le secteur de Méximeux et dans 260 rues dans le secteur de Pont d’Ain sur des communes comme Jujurieux, Druillat, Neuville sur Ain, St Martin du Mont.D’autres difficultés du même type sont répertoriées dans le secteur de Pérouges, Villars-les-Dombes, Versailleux où le vent a été le plus intense et sur la partie Est sur Argis, Corlier, Aranc, Izenave.

Au plus fort du passage de l’orage dans le département, une soixantaine de pompiers a été mobilisée, ainsi que les agents des routes du département, pour faire face aux 200 appels, indique la préfecture. Au total, 82 interventions ont été effectuées. Un chiffre qui s ‘explique par la rapidité du passage de ce front orageux.

La préfecture de l’Ain a aussi indiqué qu’ «aucune victime n’est à déplorer» et que seuls des dégâts matériels sont observés. Des chutes d’arbres ou de végétaux ont été signalés sur les routes, des toitures ont été localement endommagées et des habitations ont été inondées.

Le gymnase de Méximieux s’est retrouvé en partie inondé. Toujours dans ce secteur mais aussi vers Pérouges, Chazey sur Ain ou Priay, les pompiers ont dû intervenir une vingtaine de fois pour des inondations, des arbres sectionnés par le vent et des cheminées tombées.
A Ambérieu, un arbre n’a pas résisté aux rafales qui ont dépassé les 100 km/h sur le parking de la piscine Manaudou sans faire de blessés.
Dans beaucoup de jardins, le constat était toujours le même avec du mobilier renversé, des serres envolées ou des sols jonchés de feuilles et de branches..

La région de Bourg  tout comme d’ailleurs celle d’Oyonnax a été beaucoup plus épargnée par ces intempéries qui ne sont pas encore terminées. On attend à nouveau une dégradation orageuse pour jeudi après-midi qui pourrait localement s’accompagner encore de violentes précipitations un peu partout dans le département en attendant une fin de semaine à nouveau plus estivale. En tout cas, ces pluies ne seront pas suffisantes pour faire évoluer la situation de sécheresse où une nouvelle réunion est prévue avant ce week end pour faire un nouveau point.

578 impacts de foudre.

Ce soir, l’Ain se retrouvait en 11e position des départements les plus foudroyés de cette journée avec à 20 h 578 impacts de foudre. C’est comme le 14 août dernier, l’ouest du département qui enregistre les impacts les plus importants avec 53 à Chalamont, 36  sur Montluel et 23 sur le Monteiller. Dans le détail, 369 impacts ont zébré le ciel aindinois entre 16 h et 17 h et 169 l’heure suivante. Avant que tout cela se calme par la suite.

 

Peu après 17 h, l’orage avait déjà atteint le secteur de Nantua.