NEIGE : la vigilance orange jusqu’à dimanche 6 h du matin dans l’Ain

Comme prévu, la neige a refait son apparition  en soirée d’hier. Elle est tombée sur l’Ain une bonne partie de la nuit. Les axes sont relativement accessibles en plaine, plus diffciles en altitude. Et le vent n’arrange rien. La prudence est recommandée tout comme les équipements spéciaux pour passer les cols comme celui de la Faucille. ce dernier était bien délicat cette nuit avec plusieurs centimètres; cela va mieux ce matin mais pneus neige nécessaires.

La vigilance orange neige et verglas sur toute la région est maintenue jusqu’à demain matin pour l’Ain notamment.

  • Les chutes de neige se poursuivent de manière plus continue sur la région. Elles sont toutefois assez éparses sur les Savoies. On observe des flocons jusqu’en plaine. Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l’épisode atteignent parfois 30 cm en Préalpes et sur les monts d’Auvergne. En plaine la neige à du mal à tenir en dessous de 300 m.
  • Evolution prévue

    Ce samedi la perturbation neigeuse s’organise en corps neigeux sur l’ensemble de la région. La neige tombe jusqu’en plaine mais ne devrait pas tenir au sol en dessous de 200 m d’altitude. Les intensités les plus importantes concerneront les Préalpes et les reliefs du Massif central.

    D’ici samedi soir:

    – on attend 5 à 10 cm dès 400m côté Massif central, 10 à 15cm vers 800 m auxquelles il faudra ajouter d’importantes congères attisées par le vent de nord assez fort.

    – 2 à 5 cm en plaine de l’Ain et du nord Isère, 5 à 10 cm sur le Bugey, les Terres Froides et l’ouest de la Savoie, 20 à 40cm supplémentaire sur Chartreuse et Vercors.

    Par ailleurs, dans les agglomérations de plaine, un saupoudrage est à prévoir, voire quelques cm en cours de nuit.

     

    Le département du Rhône, en vigilance jaune est impacté par la neige : quelques cm de neige à basse altitude, y compris en périphérie de Lyon, ne sont pas exclus en cours de nuit.

     

    Ces précipitations vont se poursuivre samedi après-midi, mais en faiblissant progressivement excepté sur les reliefs de l’Isère et du Massif central où elles resteront encore marquées.

    L’air très froid maintiendra des températures négatives au-dessus de 600 m en journée, les températures maximales en plaine seront proches des records séculaires.