Ain : d’abondantes chutes de neige attendues sur l’est du département.

Photot d'illustration.

50 à 60 cm en cumuls prévus sur les reliefs d’ici lundi matin.

Comme prévu, la neige s’est invitée la nuit dernière à relative basse altitude dans le département de l’Ain, dès 300 m d’altitude voire localement plus bas mais sans vraiment tenir au sol. Car hier soir, on signalait même quelques flocons dans le secteur d’Ambérieu.

Mais c’est surtout dès 400 m que la végétation était faiblement saupoudrée comme vers Nantua ou Oyonnax.
Guère plus à plus haute altitude, que ce soit sur le plateau du Retord, celui d’Hauteville ou vers Giron et Lélex.
Ainsi, ce matin, la circulation ne posait guère de soucis même sans équipements spéciaux devenus désormais quasi obligatoires, les PV tombant lors de l’hiver suivant.
Cette nuit, c’était une sorte d’entrée hivernale puisque la situation va nettement se dégrader tout particulièrement en montagne et donc sur la frange Est du département dès 400 à 500 m d’altitude. Même si la neige est attendue à des niveaux plus bas mais dont la précision n’est pas évidente.
Ainsi, la nuit prochaine, les précipitations assez faibles ce vendredi vont reprendre et seront faibles mais continues. On devrait se réveiller ainsi en montagne samedi matin avec quelques centimètres.

La journée de demain restera bien hivernale et la neige tiendra au sol probablement dès 500 m d’altitude.
Partout le ciel est couvert et des précipitations se produisent. L’après-midi, les précipitations persistent, mais perdent en intensité et deviennent plus sporadiques. La limite pluie-neige s’abaisse jusqu’à 450 mètres. Pour la nuit : Sous un ciel chargé, des précipitations sont attendues. En soirée, il s’agit plutôt d’averses, mais après minuit, ces précipitations se font plus continues. Située vers 550 mètres à la tombée du jour, la limite pluie-neige peut s’abaisser par la suite jusqu’en plaine.
Les plus forts cumuls de pluie attendus sont de 5 millimètres en vallée du Rhône jusqu’au Belleysan.
Les quantités maximales de neige peuvent atteindre 30 centimètres sur le haut Bugey.
Vent de secteur Sud-Ouest, localement modéré ; faiblissant temporairement en milieu de période.
Températures maximales pour le jour : de 2 à 5 degrés, et 0 degré sur le haut Bugey.
Températures minimales pour la nuit suivante : en dehors du relief entre -2 et 0 degré. Entre -6 et -4 degrés en secteur montagneux.

Mais c’est surtout en soirée et la nuit qui mènera à dimanche ainsi que cette journée-là qui verra la situation nettement se dégrader.
Les chutes de neige seront continues et soutenues en montagne où l’on attend 20 cm à 800 m dimanche au petit matin et 30 à 35 cm vers 1200 m sur le haut Bugey et le haut Jura.
En plaine, la neige remplacera la pluie et devrait également tenir au sol et possiblement dimanche matin recouvrir des secteurs comme Belley, Bourg, Ambérieu avec quelques centimètres.
Le franchissement des cols s’annonce d’ores et déjà comme probablement délicat et que l’on ne saurait conseiller aux automobilistes d’avoir une paire de chaines au cas où dans le coffre.
Pour la nuit suivante, le ciel est chargé, des précipitations se produisent dès la soirée. Peu à peu, les précipitations sont en voie d’atténuation, mais elles persistent jusqu’en fin de nuit

Lundi, c’est encore bien hivernal. La journée se déroule sous un ciel bien encombré, accompagné de précipitations éparses ou de petites averses. La limite pluie-neige peut s’abaisser jusqu’en plaine.
Vent de Nord-Ouest, localement modéré, en fin de matinée ; puis atténuation.
Températures maximales : autour de -1 à 2 degrés, et -3 degrés sur le Haut-Jura.
La suite de la semaine verra encore tomber de la neige à des altitudes un peu plus hautes.

D’ici mardi, c’est donc un beau premier épisode neigeux qui attendu sur nos montagnes. On pourrait ainsi atteindre des cumuls de 50 à 70 cm au-delà des 1000 m.