Orages dans l’Ain : des rafales à 124 km/h dans le Revermont ! et plusieurs milliers de foyers sans courant.

124 km/h au sommet du Mont Myon !

Les orages assez brefs ont bel et bien traversé notre département de l’Ain qui avait été placé en fin de journée en vigilance orange pour un risque violent.
Si les précipitations sont restées plutôt marginales avec le plus souvent 3 à 4 mm (notamment 3,0 mm sur Arbent, 3,4 mm sur Pont d’Ain) dans les pluviomètres, très localement 10 mm, c’est surtout le vent qui a fait parler de lui.

Vers 18 h sur la Bresse, 19 h sur le centre du département, de fortes rafales de vent souvent contraires se sont mises à balayer les secteurs.

Assez vite, les services de secours de l’Ain ont reçu de nombreux appels mais les interventions ont été peu nombreuses. Cela concernait surtout des chutes d’arbres sur les chaussées dont le ressort de déblaiement dépen de la Direction des routes du Département qui a également en charge en période hivernale du déneigement et du salage des axes principaux.
Il y a tout de même eu plus de 400 appels qui sont arrivés sur le 18. Plusieurs routes ont fait les frais de ces chutes d’arbres ainsi que des lignes électriques qui ont été coupées. Enedis a dû intervenir dans plusieurs points de l’Ain et notamment sur la Bresse et le Revermont. 47 interventions ont été nécessaires.

Au plus fort de la crise, 50 000 clients ont été privés d’électricité dans la Loire, l’Ain et le Rhône », indique le communiqué. Dans l’Ain, à 8h ce vendredi, 11 500 foyers étaient toujours privés d’électricité. C’est plus que dans les deux autres départements. 400 personnels dont des entreprises prestataires sont encore mobilisés sur le terrain pour réalimenter au plus vite les clients selon Enedis.

C’est là que les dommages ont été les plus notables et ques les plus fortes rafales ont été enregistrées. On a ainsi relevé des mesures jusqu’à 124 km/h au mont Myon !.
A noter aussi des pointes à 98 km/h dans le secteur du Valromey entre 20 h et 21 h.

Ailleurs, on citera 75 km/h sur Cessy, 69 sur Ambérieu et Bourg, 61 km/h sur Arbent, 56 sur St Rambert, 54 sur Bellegarde.

Côté SNCF, là encore la soirée d’hier a été compliquée sur plusieurs axes de la région et notamment entre Lyon et Bourg en Bresse, Lyon et Mâcon en raison des chutes d’arbres sur les voies. Le personnel s’est employé rapidement à déblayer les voies pour une reprise du trafic au plkus vite. Ce matin, la SNCF annonçait un retour progressif à la normale.
Fort heureusement, le calme est très vite revenu en début de soirée où les orages onbt très vite filé hors des frontières départementales. A 22 h, l’Ain avait été redescendu en vigilance jaune.
Ce matin, les personnels communaux s’activent un peu partout à nettoyer les rues jonchées encore de feuilles et de branchages plus ou moins conséquents.

La journée s’annonce chaude dans l’Ain avec à la clé un pic de pollution. Il faudra attendre dimanche et surtout le début de semaine prochaine pour respirer un peu plus.