Le Jura demeure encore en vigilance orange pour inondations.

Photo d'illustration.

Nouvel épisode fortement pluvieux, inhabituel pour la saison, concernant de larges territoires.

Le caractère préoccupant est qu’il intervient 24 heures après un épisode pluvieux déjà conséquent, sur des sols saturés, accentuant les phénomènes de ruissellement.
Situation actuelle

Les pluies s’estompent sur la Lorraine et le Bas-Rhin mais restent marquées de la Haute-Marne au Jura, sur tous les départements en vigilance orange. Les intensités les plus fortes restent de l’ordre de 10 mm/heure.

Depuis le début de l’épisode, on observe d’importants cumuls de précipitations :

– 94 m à Boviolles (55)

– 92 mm à Behonne (55)

– 89 mm à Blécourt (52)

– 82 mm à Villette (54)

– 72 mm à Malancourt (57)

– 48 mm à Fougerolles (70)

– 40 mm à Besançon (25)

– 37 mm au Fied (39)

Evolution prévue

En matinée, les fortes pluies se poursuivent sur les départements placés en vigilance orange. Elles sont régulières et les intensités prévues sont de l’ordre de 5 à 10 mm/h en moyenne, elles pourront atteindre temporairement 15 mm/h sous les précipitations les plus fortes.

Cet après-midi, des intensités plus faibles sont attendues, de l’ordre de 5 à 10 mm/h au maximum. L’accalmie observée au nord continue alors sa lente progression vers le sud. Pour la Haute-Marne et la Haute-Saône, il faudra attendre cet après-midi pour que les pluies diminuent. Sur le Doubs et le Jura, le retour au calme ne devrait pas se faire avant la nuit de jeudi à vendredi.

Sur l’ensemble de l’épisode, les cumuls prévus s’annoncent conséquents, compris globalement entre 50 et 70 mm sur les départements en vigilance orange, et même localement 90 mm sur la Haute-Marne et le Jura. Ces cumuls représentent de 3 semaines à 1 mois de pluie.

Facteur aggravant : cet épisode fait suite à un précédent épisode conséquent qui a déjà touché la Franche-Comté mardi (40 à 70 mm de pluie en 24h). Les sols sont donc déjà saturés en eau et des coulées de boue sont possibles dans les secteurs en pente.