Pollens et qualité de l’air : alerte rouge dans l’Ain et la région.

Photo d'illustration.
PARTAGEZ CET ARTICLE

Cette semaine, les pollens de graminées n’ont pas encore abdiqué en raison du retour de conditions très estivales avec des températures en hausse qui ont hier à nouveau franchi localement la barre des 30°. Ainsi, dans notre département de l’Ain et même dans toute notre région, les risques d’allergie restent élevés avec un niveau maximal soit de couleur rouge. Attention aussi aux risques d’asthme d’orage qui seront bien présents sous les gros orages annoncées dans certains départements.

Le risque d’allergie sera faible pour les autres herbacées en floraison (plantain, orties (urticacées) et oseille) et pour les pollens de châtaignier, chêne et olivier. Le risques est pour l’heure faible au niveau de couleur verte.

Les tilleuls sont en pleine floraison un peu partout et peuvent provoquer des symptômes à leur proximité.  Pour les allergiques, il vaut mieux les éviter. Là encore, niveau vert.

Tout cela pourrait régresser dès la semaine prochaine avec le retour d’un temps plus frais et l’arrivée des pluies.

N’oublions pas également la qualité de l’Air où quasiment tout le département de l’Ain est en zone rouge soit une mauvaise qualité. L’est étant plus épargné avec tout de même une qualité moyenne. Ce jeudi en effet, les concentrations d’ozone augmenteront encore et la qualité de l’air sera dégradée sur l’Auvergne et l’est de la région, mauvaise sur l’axe central. La poursuite de conditions météorologiques estivales mais peut être plus orageuses ce soir restent favorables à la formation de l’ozone. Les concentrations des autres polluants sont quand à elles relativement basses. La indices de qualité de l’air devraient être plus largement moyens et peut être dégradés autour du bassin Lyonnais.

Vendredi 28 juin, l’ozone sera présent en quantités importantes. La qualité de l’air sera mauvaise sur une grande partie de la région, dégradée sur le pourtour.La journée devrait être à nouveau chaude avec des pointes encore à près de 30°, mais peut être plus nuageuse. La formation d’ozone devrait donc être encore active, mais sans excès. Les indices ATMO resteraient majoritairement dégradés et pourraient être mauvais sur le centre de la région.

PARTAGEZ CET ARTICLE