Après ce samedi estival, pluie et chute du thermomètre attendus la semaine prochaine.

PARTAGEZ CET ARTICLE

C’est un temps plus que printanier, digne d’un plein été qui s ‘est à nouveau installé dans l’Ain en ce samedi du premier Saint de Glace de la série. Dès hier, le mercure frisait avec la barre des 25°. Aujourd’hui, c’est monté d’un cran avec des pointes en plaine jusqu’à 28°. On a ainsi relevé tout à l’heure jusqu’à 26,4° à Arbent et Matafelon, 26,6° à Belley et Divonne, 27,7° à Ceyzériat, 27,9° à Peyrieu, 28,2° à Ambérieu, 28,4° à St Etienne du Bois, 28,5° sur Pont d’Ain, 28,6° à Viriat et St Julien sur Reyssouze, 28,8° à St Vulbas, 29,2° à Buellas. Et en altitude 22,2° sur Mijoux. Il y a tout juste 2 ans, nous avions connu un temps tout aussi chaud et en 2012 la barre des 30° avait été notamment franchie à Ambérieu (30,1° ). Donc rien d’exceptionnel.

Mais toutes les bonnes choses ont hélas une fin et le temps stable et durablement beau n’arrive toujours pas à s’installer pour de bon pour ce printemps. Ce dimanche, il fera encore assez chaud pour la saison avec près de 25° en plaine mais le ciel commencera déjà se voiler. Annonçant un nouveau changement pour la semaine prochaine qui s’annonce radical. Car c’est une semaine à nouveau bien agitée qui s’avance avec en plus un nouveau net recul du thermomètre.

Lundi, ça devrait encore aller entre nuages et éclaircies et une baisse des températures qui se rapprocheront des valeurs saisonnières. On attend par exemple 22° sur Bourg. Mais mardi s’annonce bien agité avec des pluies régulières et guère plus de 15° en journée. Nous repasserons sous les normales. On attend en cumul localement 30 mm de précipitations. Mercredi verra encore des averses ici ou là dans une atmosphère trop juste pour la saison. Jeudi une nouvelle dégradation est annoncée avec des pluies fréquentes et toujours un thermomètre figé à 15°. Et vendredi pour l’heure n’annonce guère de mieux. Le week end de Pentecôte s’annonce pour le moment bien moins engageant que le long pont de l’Ascension. Les températures auraient bien du mal à remonter aux valeurs saisonnières et il faudrait garder un parapluie à portée de main où l’on ne serait pas à l’abri ici ou là de quelques ondées. On se consolera en pensant que c’est ton bon pour la végétation et permet de maintenir un bon niveau des nappes phréatiques. La situation n’est pour l’heure pas inquiétante dans l’Ain car il faut se rappeler que ces dernières  nous étions déjà en vigilance sécheresse.

PARTAGEZ CET ARTICLE