L’Ain à nouveau placé en vigilance jaune pluies/inondation ce jeudi.

PARTAGEZ CET ARTICLE

En ce premier jour du mois de mai, l’Ain a été placé à compter de 17 h et ce jusqu’à 22 h en vigilance jaune pour un risque d’orages. Et surtout pour la journée de demain à nouveau en vigilance jaune pour pluies et inondation. Car on attend une nouvelle dégradation assez active même si les cumuls seront bien inférieurs à ceux de dimanche dernier où il es tombé en Bresse près d’un mois de pluies. On attend tout de même entre ce soir et jeudi soir près de 30 mm en cumuls le long de la rivière d’Ain. Ces pluies sans être exceptionnelles vont tomber sur des sols déjà saturés après ce mois d’avril très excédentaire.

Ainsi, certains cours d’eau encore assez hauts aujourd’hui pourraient repartir à la hausse comme la Veyle, le Suran ou bien encore la Reyssouze. Et avec ce mauvais temps, les températures de ce jeudi vont repartir à l baisse avec tout au plus 10 à 11° à prévoir en plaine. Pour cette fin de semaine, c’est un temps un peu plus sec qui s’annonce et avec des températures plus conformes à la saison. Mais il semble déjà que cela ne sera que temporaires et une nouvelle dégradation n’est pas à écarter pour le long pont du 8 mai.

Suite aux intempéries de dimanche, plusieurs axes étaient encore coupés par les inondations mardi matin mais la situation s’est peu à peu améliorée avec désormais un retour à la normale sur les axesD 26 à Mézériat – direction Chaveyriat,RD 96 à Vonnas,RD 45 et 67 ,RD 29 à Attignat – direction Viriat, D1 à St Julien/Reyssouze.

Côté allergies, le département demeure au niveau jaune soit moyen et avec un risque fixé à 2. Les pollens de graminées et de chêne prennent le relais des pollens de bouleau et sont présents dans l’air avec un risque d’allergie faible à moyen. Le risque restant faible pour le plantain, le chêne ou l’oseille.

Pour la qualité de l’air, ce mercredi 1er mai, un changement de temps pourrait s’opérer et devrait être favorable à la qualité de l’air avec des pluies annoncées à partir du milieu d’après midi. L’influence des poussières désertiques pourrait encore être sensible sur les reliefs alpins où les indices de qualité de l’air pourraient être moyens pour ce polluant. La qualité de l’air serait toujours majoritairement influencée par l’ozone dont la formation sera cependant moindre demain compte tenu d’un temps plus nuageux.L’Ain est ainsi au niveau vert foncé soit moyen.
Jeudi 2, la qualité sera sensiblement la même. La pluie prévue accompagnée d’un vent du nord parfois fort devrait nettement limiter la formation d’ozone et permettre d’évacuer efficacement les dernières particules de sables désertiques. La qualité de l’air devrait être très largement moyenne.

PARTAGEZ CET ARTICLE