La rivière d’Ain bat tous ses records pour un mois de juillet !.

Depuis le début de ses relevés hydrologiques, l’Ain a battu un record absolu pour un mois de juillet.
Jamais depuis 1960, le débit relevé n’avait été aussi élevé pour un mois de juillet avec une crue aussi conséquente.

La rivière a ainsi pulvérisé le record précédent datant du 8 juillet 1996 à 16 h avec ses 826 m3/sec de maximum instantané pour une cote de 2,62 m à Pont d’Ain.
Car elle est montée cette nuit à 1 h du matin à une cote de 3,16 m, proche de sa dernière crue quinquennale (23 janvier 2018) pour un débit maxi instantané de 1087,6 m3/sec.

Hier, le débit moyen journalier absolu pour un mois de juillet est également tombé à 653 m3/sec, repoussant derrière les précédents dont celui de 1996 avec ses 624 m3/sec ou bien encore le 472 m3/sec du 11 juillet 2014.
L’Ain étant encore à un bon niveau ce vendredi après-midi, ce chiffre de 653 m3/sec pourrait à nouveau tomber.

Au-delà des chiffres, on peut parler d’une situation exceptionnelle pour un plein été où ces niveaux se retrouvaient jusqu’à maintenant qu’en période hivernale ou au début du printemps. Faut-il y voir une conséquence du changement climatique ?. Par  contre, une constatation : les crues y sont plus fortes et nombreuses depuis 2018.