Ain : des pluies records dans le Bugey hier soir.

L’Ain, le 5e département le plus touché par les orages.

Le début de soirée d’hier a été très agité sur une bonne partie du département de l’Ain. A juste titre car Météo France avait déclenché une vigilance orange pour de violents orages. Si sur une grosse frange ouest, les orages ont été modérés, ce ne fut pas le cas sur la partie Est et tout particulièrement sur le Bugey, sur un axe allant de Belley au plateau d’Hauteville. Il suffisait pour s’en rendre compte d’observer le ciel constamment zébré d’éclairs entre 20 h et minuit où les cellules orageuses remontaient constamment dans un axe SO – NE déversant en quelques heures d’importantes quantités.

L’Ain a été le 5e département de France le plus touché ce dimanche par les éclairs. Pas moins de 1191 impacts d’éclairs ont été relevés entre 12 h et minuit dont 390 entre 12 h et 13 h et 245 entre 21 h et 22 h.

C’est la commune de St Benoit qui a été la plus zébrée avec 50 impacts suvie de près par Hauteville (37 éclairs) et Belley (27 éclairs). St Rambert suivant de peu avec 25 et Torcieu avec 24.
30 habitations inondées à Vaux.

Au point que notamment le village de Vaux en Bugey au pied du même massif a eu la mauvaise surprise de voir plusieurs dizaines d’habitations (30 au total) envahies par des eaux boueuses du si tranquille Buizin qui a vu sa hauteur exploser, passant en peu de temps de 50 cm à 3,50 m. Cette crue soudaine descendant des reliefs du Bugey a surpris et entrainé des inondations de caves et d’habitations dans la rue principale du hameau de Vaux-Févroux entre 1 h et 1h30 du matin. De mémoire d’homme, nous n’avons jamais vécu une telle situation », sont les premiers mots des habitants de Vaux-en-Bugey, tous mobilisés pour nettoyer le village. Ce lundi, les secours aidaient encore au pompage et au nettoyage de la cité, le soleil revenu permettant d’améliorer la situation.

A noter que la RD 99 a été coupée par des éboulements provoqués par ce déluge entre Souclin et Lagnieu. Les équipes d’entretien des routes du département étaient à l’ouvrage ce matin pour déblayer cet axe. D’autres routes ont subi parfois ces intempéries comme vers Charix, Aranc, St Rambert.

 

122,7 mm de pluies à St Rambert en Bugey, un record départemental.

Ces phénomènes ont été bien localisés touchant des secteurs de façon stationnaire pendant plusieurs heures. Ce fut notamment le cas de la vallée de l’Albarine sur St Rambert en bugey. La ville a subi des pluies records pour un mois d ejuin puisque l’on a relevé pas moins de 122,7 mm de cumuls sur les 24 h dont 109,5 mm en 12 h et même 101,1 mm sur 3 h, 36,2 mm de 21 h à 22 h, 45,2 mm l’heure suivante. C’est ainsi un nouveau record départementale, effaçant le précédent qui datait de juillet 2019 avec 100 mm en 3 h. A seulement 10 km de là, Ambérieu ne dépassait guère la barre des 10 mm. Même constat sur le plateau d’Hauteville où la station de ski a enregistré un score de 76,1 mm dont 63,3 mm en 12 h et 23,3 mm de 21 h à 22 h, se rapprochant pour la saison de son record de 82,9 mm en 24 h le 21 juin 1997. L’Albarine a réagi voyant son débit dépassé rapidement les 40 m3/sec en soirée sans toutefois inquiéter ses riverains.
Belley n’a pas été épargnée non plus comme nous le disions avec 55, mm dont 40,4 mm en 12 h. Les pluies ont également été intenses sur le Valromey avec 50, 33 mm sur Sutrieu dont 33,4 mm en 12 h.

A l’opposé sur la Bresse ou le long de la rivière d’Ain, les cumuls relevés n’avaient rien de comparables à l’heure de basculer sur le lundi : 17,4 mm sur Pont d’Ain, 19,9 mm sur Arbent, 22 mm sur Briord, 8 mm sur Cessy, 13,9 mm sur Ceyzériat, 28,1 mm sur Injoux, 15, mm sur Izernore. Un peu plus sur le Cerdon avec 28,8 mm à la Balme ou Chézery avec 46,2 mm.

Au total, le SDIS de l’Ain a procédé à une bonne cinquantaine d’interventions hier soir pour des inondations, des chutes d’arbres ou de fils électriques tombés au sol. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer et aucun relogement de sinistrés ne fut enregistré. Les habitants de Vaux les plus touchés ayant pu d’être accueillis par des proches.
Les jours à venir s’annoncent plus calmes dans l’Ain avec des températures plus conformes à la saison.