Alerte orange aux fortes pluies sur l’Isère, la Savoie et la Haute Savoie.

Météo France place la Savoie, la Haute Savoie et l’Isère en vigilance ornage pluies et inondations à compter de ce 1er mai  à 16 h et ce jusqu’à samedi soir 21 h minimum. Une situation que l’on n’était plus habitué depuis des mois après cette longue période de temps sec.

Il s’agira d’un épisode de pluies abondantes, remarquable par sa durée (48h), nécessitant une vigilance particulière.

Situation actuelle :
La perturbation pluvieuse s’étend actuellement de l’Aquitaine au nord de la région Rhône-Alpes. Sur les Alpes du Nord, les précipitations sont modérées pour le moment, il neige au dessus de 1800m

Evolution prévue :
Un épisode durable de précipitations se met en place ce vendredi sur les Alpes du nord, et se prolongera jusqu’à dimanche matin, caractérisé par des intensités variables mais souvent fortes. Il est associé à une limite pluie-neige relativement élevée, et sera aggravé, dans une certaine mesure, par la fonte de la neige.

Ce vendredi, après un premier épisode en début de matinée, l’intensité est plus modérée à la mi-journée, mais des précipitations subsistent par effet de relief. En cours d’après-midi, les précipitations se renforcent à nouveau, avec une remontée de la limite pluie-neige vers 2200-2400m, voire un peu plus sur les massifs isérois. Les cumuls attendus sur la journée de vendredi sont de l’ordre de 40 à 60mm, localement 80mm.

Après une relative accalmie en seconde partie de nuit de vendredi à samedi, et une baisse de la limite pluie-neige vers 2000-2200m, les précipitations s’accentuent à nouveau en journée de samedi, de façon plus durable, avec une hausse de la limite pluie-neige plus nette que la veille, vers 2400 à 2600m suivant les massifs.

Les cumuls attendus pour la journée de samedi seront un peu supérieurs à ceux de vendredi. Sur la totalité de l’épisode, il est possible d’atteindre localement plus de 120-130mm.
L’accalmie n’est attendue que dimanche en matinée, avec une chronologie qui reste à préciser.
Les premières conséquences sur le terrain des ces précipitations pourront survenir dès la nuit de vendredi à samedi, mais seront plus siginificatives à partir de la journée de samedi.