Après la neige, le risque de gel !.

PARTAGEZ CET ARTICLE

On passe par tous les temps en ce mois d’avril. Comme nous l’avions annoncé, la neige a fait une nouvelle incursion la nuit dernière sur notre département de l’Ain à des altitudes plus basses que la veille et de façon plus importante. Sans toutefois perturber les déplacements routiers sur des sols encore assez doux après le week end estival que nous avions connu.

La neige a été aperçue à relative basse altitude pour la saison, un phénomène qui devient de nos jours assez exceptionnel comme l’ont été les 30° enregistrés dimanche !. Ce mois d’avril nous rappelle qu’il ne faut pas ranger trop vite les doudounes et attendre encore un peu avant d’adopter les shorts !.

Les paysages ont donc retrouvé des couleurs hivernales alors que la végétation avait eu un coup de boost ces dernières semaines, faisant ployer les arbres fruitiers en pleine floraison. Des arbres ont parfois cassé sous ce poids de cette neige dite du coucou que l’on avait eu notamment lors du printemps 1978. Sur le plateau d’Hauteville, les habitants se sont reveillés sous une petite couche de 5 cm de neige avec une température proche du négatif. On a relevé jusqu’à 7 cm sur le secteur de Brénod avec une minimales de -1°. Mais en offrant de jolies cartes postales avant que cela ne fonde. La station de la Praille avait retrouvé des airs de station de ski alors que la neige a tant manqué durant cet hiver. Sur le retour, le col de Cuvéry était faiblement enneigé en fin de nuit tandis que les plateaux avaient presque 10 cm de neige au sol.

Il a aussi neigé sur le sud Bugey du côté d’Ordonnaz ou d’Innimond sans compter bien sûr les pentes du Grand Colombier. Parfois, les flocons ont été observés dès 500 à 600 m d’altitude comme sur les hauteurs de la région de Nantua.

Le lac de Genin sous quelques centimètres avait des airs d’hiver finlandais ce matin avant que le thermomètre ne remonte un peu. Car cette journée devrait être la plus froide de cette semaine. On a atteint péniblement la barre des 10° en plaine vers Ambérieu notamment. Le grand choc par rapport à dimanche où l’on était 11° au-dessus des normales saisonnières. A l’inverse, ce mercredi, nous étions 6 à 7° en-dessous

Et ce n’est sûrement pas la neige qui devrait laisser le plus de dommages à la végétation mais plutôt les risques de gelées. Car si les jours à venir verront les chutes de neige se faire plus rares, l’ambiance restera bien fraiche pour la saison et les nuits parfois bien claires vont voir le thermomètre passer sous le 0°. Localement jusqu’en plaine. En zone montagne, on pourrait bien descendre jusqu’à près de -5° dans les combes. Le prochain week end ne sera pas estivale et encore moins printanier. Il faudra à priori attendre au moins jusqu’à mercredi prochain pour voir vraiment les températures reprendre des couleurs plus conformes à la saison.

Hauteville la Praille ce matin.

 

Giron ce matin.
Giron ce matin.
PARTAGEZ CET ARTICLE