Comment se mesure la force des tornades ?.

PARTAGEZ CET ARTICLE

La force des tornades est généralement mesurée à l’aide de l’échelle de Fujita (EF) ou, plus récemment, de l’échelle améliorée de Fujita (EF). Ces échelles classent les tornades en fonction des dégâts qu’elles infligent aux structures et à la végétation, permettant ainsi d’estimer la vitesse des vents associés à chaque catégorie de tornade. Voici une brève explication de ces échelles :

  1. Échelle de Fujita (EF) :
    • L’échelle de Fujita (ou F-scale) a été développée par le météorologue T. Theodore Fujita en 1971. Elle était basée initialement sur l’observation des dommages causés par les tornades.
    • L’échelle classifie les tornades de F0 à F5 en fonction des dégâts estimés. F0 représente la catégorie la plus faible, tandis que F5 représente la catégorie la plus forte.
    • La classification est basée sur les types de bâtiments et la végétation qui sont endommagés ou détruits par la tornade. Les vitesses des vents associées à chaque catégorie varient approximativement de 65 mph (105 km/h) pour F0 à plus de 200 mph (322 km/h) pour F5.
  2. Échelle améliorée de Fujita (EF) :
    • L’échelle améliorée de Fujita (EF) a été introduite en 2007 pour améliorer la précision de la classification des tornades.
    • L’EF-scale prend en compte une gamme plus large de types de structures et de végétation pour déterminer la catégorie d’une tornade. Elle prend également en compte des facteurs tels que la construction moderne, ce qui peut affecter la résistance aux tornades.
    • Les catégories de l’EF-scale vont de EF0 à EF5, avec des vitesses de vents associées ajustées en conséquence.

On précisera que ces échelles ne mesurent pas directement les vents d’une tornade, mais estiment plutôt les vents en fonction des dommages observés. Les évaluations sur le terrain par des experts en météorologie, appelés évaluateurs de dégâts, sont souvent nécessaires pour déterminer la catégorie appropriée d’une tornade en utilisant ces échelles.

PARTAGEZ CET ARTICLE