Le retour de l’hiver ce prochain week end !.

Photo d'illustration.

Ce lundi marque la dernière belle journée de cette période printanière où les maximales ont dépassé la barre des 20°; des niveaux dignes quasiment d’un début de mois de mai.
De quoi booster les premières fleurs des jardins et celles des arbres fruitiers. Mais les records de mars 2021 ne sont pas tombés.
L’anticyclone positionné depuis près d’un mois sur le nord de l’Europe s’affaissera entre mardi et mercredi prochain. À sa place, un système dépressionnaire étiré de la Scandinavie au Maghreb en passant par la France prendra le relais.
Il apportera un temps instable et humide avec plusieurs passages pluvieux entrecoupés d’averses et au final de giboulées.
Avec l’orientation du vent au Nord, les températures bien trop hautes pour la normale chuteront déjà de 10 °C entre lundi et jeudi sur notre département de l’Ain. On relèvera 11° pour la journée de jeudi
Sous les nuages, les pluies, le vent et les averses, le ressenti deviendra froid, ce dont nous avions perdu l’habitude depuis ces dernières semaines.
La chute s’accentuera même pour le prochain week end ; on aura ainsi entre ce lundi et samedi pas moins de 15° de dégringolade. On retrouvera ainsi des niveaux de mois de février.
La neige va faire un retour remarqué sur nos montagnes puis à des altitudes de plus en plus basses. Ainsi, il n’est pas exclu de voir des flocons blanchir temporairement les sols de la plaine entre vendredi et dimanche. Le Revermont ou les premières hauteurs du pays de Gex s’annoncent blanchis.

Aujourd’hui on observait à 9 h à Ambérieu une température de 6 degrés, vent de secteur Nord Nord-Est soufflant jusqu’à 15 km/h, pression niveau mer 1027 hPa.
A Sutrieu : température de 11 degrés. La fraicheur de la fin de nuit sera vite balayée.

Ce lundi donc, le soleil règne presque en maître du matin au soir, seuls quelques passages nuageux le contrarient un peu en fin de journée.
Vent variable, faible. Températures maximales : voisines de 19 à 22 degrés, et 16 degrés sur le Haut-Jura. Ces températures sont localement bien au-dessus des valeurs de saison.

En première partie de nuit, le ciel voilé va lentement s’épaissir. Puis, le temps devient très nuageux.
Vent de Sud, localement modéré surtout en plaine.
Températures minimales : de 8 à 9 degrés en plaine jusqu’au bassin Belleysan. Ailleurs voisines de 2 à 5 degrés.

Pour demain mardi 29 en journée et la nuit suivante :

Les quelques éclaircies matinales ne résistent pas bien longtemps. Le ciel se couvre en cours de matinée. Pour la nuit : Sous un ciel couvert, le temps se dégrade en cours de nuit. Les pluies, généralement faibles et éparses, s’étendent peu à peu en cours de nuit. Il neige à partir de 1450 mètres.
En journée et jusqu’en milieu de nuit, vent de Sud à Sud-Ouest, localement modéré ; ensuite atténuation.
Températures maximales pour le jour : autour de 16 à 19 degrés, et 12 degrés sur le Haut-Jura. Cela restera donc encore largement au-dessus des normales saisonnières.
Températures minimales pour la nuit suivante : en dehors du relief de 5 à 8 degrés. Comprises entre 2 et 4 degrés en secteur montagneux.

Pour la journée de mercredi 30 et la nuit suivante :

Les nuages porteurs de pluies éparses sont déjà présents à l’aurore avec l’étirement de la perturbation. Ces pluies qui seront bénéfiques pour les sols se généralisent dans la matinée. Il faut attendre la soirée pour bénéficier à nouveau de quelques éclaircies, toujours ponctuées de quelques gouttes. La limite pluie-neige s’élève de 1450 mètres, au lever du jour, à 1650 mètres, en milieu de journée. Pour la nuit : Un risque d’averses est présent toute la nuit, mais elles restent rares. Située vers 1500 mètres à la tombée du jour, la limite pluie-neige peut s’abaisser par la suite jusqu’à 1250 mètres.
Les plus forts cumuls de pluie attendus sont de 10 millimètres en vallée du Rhône jusqu’au Belleysan.
Vent faible, variable.
Températures maximales pour le jour : encore convenables, voisines de 12 à 15 degrés, et 8 degrés sur le haut-Jura et haut Bugey.
Températures minimales pour la nuit suivante : comprises entre 5 et 7 degrés en plaine jusqu’au bassin Belleysan. Ailleurs entre 0 et 3 degrés.

Pour la journée de jeudi 31 :

Les conditions vont continuer à se défarder et les maximales reculer. Dès la matinée, le ciel est très nuageux, et des averses se produisent toute la journée. Avec le creusement d’iune dépression sur la Suisse alimentée en air polaire, la neige remplacera la pluie au-dessus de 1200 mètres. On devrait donc voir le plateau du Retord blanchir notamment.
Les plus forts cumuls de pluie peuvent avoisiner 10 millimètres sur le haut Jura et haut Bugey, autour de 5 mm en plaine.
À la tombée du jour, vent de Nord-Ouest modéré, côté Val de Saône, Bresse et Dombes.
Températures maximales : autour de 9 à 12 degrés, et 5 degrés sur le haut Bugey.

Tendance pour les jours suivants : bien hivernal !.

Pour vendredi risque de pluie et/ou neige fondue en plaine et de neige en montagne.
De la matinée de vendredi jusqu’en début de nuit de samedi à dimanche, vent de secteur Nord, souvent modéré. Avec risque de fortes rafales.
Températures minimales : en dehors du relief de 0 à 2 degrés. Comprises entre -5 et -3 degrés sur le relief.
Températures maximales : comprises entre 6 et 8 degrés, et 4 degrés sur le haut-Jura et haut Bugey pour vendredi. Les flocons pourront tomber dès 1000 m ce vendredi.
C’est un temps gris et humide qui dominera sur la journée et en soirée, la neige tombera probablement dès 800 m d’altitude et donc à des niveaux de plus en plus bas. Le vent de nord accentuera partout la sensation de froid. L’ambiance sera ainsi de plus en plus hivernale.

 

A peine 5 à 6° ce prochain week end.

Cet air d’origine polaire maritime va persister pour le prochain week end. Le dicton du mois d’avril portera bien son nom cette année.
On sera sous les normales saisonnières, tout au plus il fera 5 à 6° au plus chaud de la journée sur la Bresse ou le Bugey comme sur Ambérieu samedi et dimanche. Des niveaux de février voir parfois de janvier !.
Le ressenti, très frais, voire froid, sera accentué par le vent. Les flocons pourront ainsi localement sous les giboulées apparaitre jusqu’en plaine mais sans toutefois trop tenir au sol.
En montagne, les paysages retrouveront un coup de blanc mais pour l’heure il est encore trop tôt pour annoncer un quelconque cumul au sol.

 

Léger mieux à partir de lundi.

Il faudra attendre lundi pour retrouver une timide remontée du mercure en journée alors que les gelées matinales devraient faire leur retour pour les matins de dimanche et lundi.

Par la suite, il semble tout de même lors des premières tendances que le temps pourrait encore rester relativement frais pour la saison.
La seule chose que l’on peut déjà affirmer qu’il faudra ressortir dès vendredi les doudounes et autres bonnets. L’hiver n’a donc pas dit son dernier mot.
Pour la période du jeudi 31 mars au dimanche 3 avril, l’indice de confiance de la prévision est de 3 sur 5.