Ain : le département est repassé en vigilance jaune.

La décrue est à présent amorcée sur l’amont du tronçon (Pont d’Ain). Les débits resteront stables jusqu’en début de soirée sur l’aval avant de s’orienter vers la baisse.

A 17 h, l’Ain cotait aux environs des 2,70 m; la baisse se confirme. Le retour d’un temps enfin plus sec après trois jours quasi ininterrompus de précipitations fait plaisir avec quelques éclaircies qui ont fait leur retour par l’ouest. Les reliefs restant encore un peu accrochés avec quelques averses résiduelles.

Tous les autres cours d’eau sont désormais en décrue également et notamment la Reyssouze, le Séran, l’Albarine qui n’était quasiment plus monter si haut depuis le triste mois de décembre 1991 où la crue avait été dévastatrice pour St Rambert.

Le Suran comme à son habitude avec moins de pente pour s’écouler a une décrue plus laborieuses. Il dépasse encore les 70 m3/sec à Pont d’Ain et les champs sont largement encore sous les eaux. Cela devrait aller mieux demain.

Les pompiers ont procédé entre hier soir et ce matin à une trentaine d’interventions notamment pour des caves et garages inondés comme sur Ambérieu et ses environs.

Côté ciel, l’accalmie se confirme pour cette fin d’année et le début de la prochaine. Mais cela devrait être provisoire puisqu’un temps à nouveau perturbé pourrait se remettre en place en début de semaine prochaine, mais sans commune mesure avec les cumuls de ces derniers jours. De plus, une baisse du mercure est attendue; on devrait ainsi retrouver des précipitations sous forme de neige cette fois-ci en montagne.