Orages et inondations : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour cinq communes de l’Ain

Capt. vidéo Facebook - Julien Tyczynski

Suite aux importantes inondations dans le courant du mois de en mai et juin, l’état de catastrophe naturelle a été accordé pour les communes de Nantua, Ambérieu-en-Bugey, Ambronay, Villereversure et Douvres. Les dégâts se chiffrent en millions d’euros pour tous ces secteurs.

On se souvient notamment que cette dernière commune avait été fortement touchée par la rivière la Cozance qui avait inondé les rues principales les 10 et 11 mai.

La préfecture de l’Ain vient de communiquer hier  sur l’état de catastrophe naturelle accordé pour les inondations et coulées de boues qui ont eu lieu sur les communes d’Ambronay, Ambérieu-en-Bugey, Douvres et Villereversure les 10 et 11 mai, ainsi que pour la ville de Nantua, touchée le 11 juin dernier par des orages violents et stationnaires qui avaient entrainé une montée brutale du lac de 15 cm.

Les dégâts de la cité catholarde qui ont touché notamment la mairie et le collège, ont d’ailleurs  été estimés entre 5 et 7 millions. Les personnes sinistrées ont à compter de ce vendredi 2 juillet, dix jours pour se faire connaître auprès de leur assurance pour bénéficier des aides prévues à cet effet.

Il y a fort à parier que d’autres communes touchées en juin bénéficieront également d’une reconnaissance en raison de violents orages; on pense notamment au petit village de Vaux en Bugey ou bien encore dans le secteur de Montluel.