ORAGES : le point sur la situation ce matin à 9 h.

Situation fortement orageuse d’été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.

Sur le Rhône, c’est la poursuite de l’épisode de canicule précoce pour la saison mais non-exceptionnel en durée et intensité. Elle devrait être levée à 16 h. Concernant les orages, c’est un peu le calme avant la tempête. Ce matin, soleil et une chaleur encore importante avec un mercure qui n’est une fois de plus pas descendu sous la barre des 20° dans le département de l’Ain. La situation changera fortement en cours d’après-midi avec le développement d’orages localement violents. Prudence à tous.
Situation actuelle

Une ligne d’orages se situe actuellement du nord Cantal à l’Allier, mais sans activité particulière.
Evolution prévue

Un nouveau passage orageux circule à partir de la fin de matinée. Il remonte sur le sud-ouest sur l’Auvergne, puis sur une large partie de Rhône-Alpes. Notamment la vallée du Rhône, ainsi que le nord Isère et les avants-pays des départements alpins l’après-midi et soirée. Les orages ont tendance à régresser par l’ouest la nuit prochaine, et finissent par s’évacuer vers l’est en seconde partie de nuit de dimanche à lundi.

Ces orages seront associés à des phénomènes localement violents, avec pluies brièvement intenses, fort risque de grêle (diamètre possible de 1 cm ou plus) et des rafales dépassant 100km/h. Sous les cellules les plus actives, des phénomènes tourbillonaires sont possibles.

A noter qu’après ces orages de la journée, il y aura encore des averses orageuses dans la nuit de dimanche à lundi, mais moins violentes que les précédentes.

Canicule sur le Rhône :

Les températures ce matin restent élevées, avec des minimales entre 20 et 23°C observées en vallée du Rhône, dans les plaines de l’Isère. Dans un environnement fortement urbanisé, la température baisse difficilement durant la nuit, et la température minimale n’est atteinte que brièvement au lever du jour.

En journée de dimanche, la dégradation orageuse met un terme à cet épisode de fortes chaleurs.