Ain : Pollution de l’air aux particules fines – Vigilance jaune sur l’ensemble du département.

Photo d'illustration.

Situation de la qualité de l’air
Une masse d’air chaud en provenance du sud, chargée de particules d’origine désertique, provoque une augmentation des concentrations de particules PM10 sur l’ensemble du département de l’Ain. Mais la situation est nettement moindre à celle du 6 février dernier où le sable saharien avait été bien présent sur notre département.

Cette masse d’air devrait se dissiper à partir de mardi 23 février, entraînant une amélioration progressive de la qualité de l’air. et la qualité de l’air devrait par conséquent progressivement s’améliorer. Cependant, des concentrations plus élevées sur les zones alpines restent possibles.
Les trois bassins du département, alpin, ouest et lémanique sont concernés par cette vigilance.

Cette procédure ne prévoit pas de mesures prescriptives, mais des recommandations sanitaires et comportementales et fait appel au sens civique de chacun.