Le phénomène El Niño et La Niña.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Le phénomène El Niño et La Niña sont deux phases opposées d’un cycle climatique naturel appelé l’ENSO (El Niño-Southern Oscillation).

El Niño se caractérise par un réchauffement anormal des eaux de surface dans l’océan Pacifique équatorial, ce qui a un impact sur les conditions climatiques mondiales. Les événements El Niño se produisent tous les 2 à 7 ans environ et peuvent durer de plusieurs mois à plus d’un an. Ils peuvent provoquer des sécheresses dans certaines régions du monde, des inondations dans d’autres, ainsi que des perturbations des courants océaniques et des écosystèmes marins.

À l’inverse, La Niña est une phase opposée à El Niño, qui se caractérise par un refroidissement anormal des eaux de surface dans l’océan Pacifique équatorial. Les événements La Niña se produisent également tous les 2 à 7 ans environ et peuvent durer de plusieurs mois à plus d’un an. Ils ont également un impact sur les conditions climatiques mondiales, mais de manière opposée à El Niño, provoquant des inondations dans certaines régions et des sécheresses dans d’autres.

Ces phénomènes ont des conséquences importantes sur l’agriculture, la pêche, les forêts et les écosystèmes, ainsi que sur les populations vivant dans les régions touchées. Ils sont surveillés de près par les scientifiques et les météorologues pour anticiper leurs impacts et aider les populations à s’y préparer.

PARTAGEZ CET ARTICLE