Ain : jusqu’à -18° la nuit dernière dans le département.

Photo d'illustration.

Une nuit dernière bien froide.

Nous vous avions annoncé hier que cette nuit serait la plus froide de la semaine. Et elle a tenu toutes ses promesses. C’est même fréquemment la nuit la plus froide de cet hiver au point qu’il faut souvent remonter à la fin février 2018 pour trouver des niveaux encore plus bas.

Les gelées matinales ont donc été fortes en plaine et sur les sols bien plus enneigés de nos reliefs, on peut les qualifier de très fortes. En effet, le thermomètre a dégringolé jusqu’à -18° au col de la Faucille à 1300 m d’altitude. Mais nous n’en étions pas bien loin à Giron avec -15°. Le plateau d’Hauteville ou le secteur de Brénod ne furent pas en reste avec -12°.

Si ce n’est pas exceptionnel ici en hiver pour ce coin connu pour être un trou à froid, le mercure est tout de même descendu à -13,2° à Arbent mais à 13 h nous sommes déjà dans le positif.
On a parfois relevé des minimales plus basses en plaine qu’en altitude comme à Ambérieu avec -10,3° ( ce qui ne s’était plus vu depuis le 28 février 2018) alors qu’il ne fit que -6,8° dans le Valromey à Sutrieu.

Partout, il fallait être bien couvert en cette matinée de la Saint Valentin pour aller faire ses courses dominicales que ce soit en Bresse avec -7,7° sur Viriat et St Etienne du Bois, qu’au bord de l’Ain avec -8,4° à Pont d’Ain et -7,8° à Priay, ou que dans dans la vallée de l’Albarine avec -8,3° à St Rambert en Bugey.

Sur le sud ouest du département, il faisait bien froid également avec -8,7° enregistré à Balan. Les Dombes étaient comme frigorifiées avec une pointe à -9,6° à Marlieux ( même constat au pied du Revermont avec -9,7° sur Ceyzériat).

Dans le pays de Gex ou en Michaille, ça flirtait entre -8 et -9° avec respectivement -9,0° à Gex, et -8,2° à Bellegarde; citons encore les -7,4° à l’Hôpital.

Petite douceur si l’on peut dire à Cessy avec -4,8° et -4,2° à Divonne, ou au sommet des Monts Jura avec -7,1° au Montoisey à plus de 1600 m d’altitude alors qu’au sommet du Sorgia on relevait -10,2° à 1300 m.

Dans le Bas Bugey, les gelées ne furent pax historiques pour la saison avec -4,6° à Brégnier Corodn, -6,2° à Belley, -7,4° à Briord et -10,4° près du Colombier à Innimond.

Enfin dans le Cerdon, encore localement glissant dans certains secteurs, on a tapé le -10 avec -10,3° au poste de la Balme sur Cerdon.

Les gelées ne devraient plus toucher la plaine désormais pour la nuit prochaine avec le redoux qui commence à s’installer. L’anticyclone va se décaler sur l’Europe de l’est, entrainant la remontée d’un air doux sur la France et qui se maintiendra tout au long de la semaine à venir. On devait même parler de températures printanières pour le prochain week end.