POINT VIGILANCE ORAGES DE 10 H : déjà 40 mm de pluie tombés sur la plaine du Bugey.

Episode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des intensités de précipitations associées

Un front orageux actif s’étend de l’axe Rhône/Saône à la Haute-Loire, avec rafales de vent, grêle localement, et précipitations soutenues. On a relevé 108 km/h au Puy en Velay et 102 km/h à Monistrol (43), et 50 mm/h à Tiranges (43). Plus à l’est sur l’Ain notamment, les orages sont moins intenses et ce milieu d’après-midi ce sont des pluies faibles à modérées continues qui sont signalées, bien bénéfiques pour les sols. Les cumuls sont déjà copieux depuis 8 h ce matin sur l’ouest de notre département; entre 30 et 40 mm relevés. Il faut remonter déjà au 24 juin dernier pour retrouver des cumuls journaliers similaires.

Evolution prévue

Ce front orageux continue de se développer en matinée tout en gagnant vers le nord-est. Les orages continuent à donner des rafales de vent de l’ordre de 60 à 70km/h (localement 100 km/h), de la grêle localement, et surtout de fortes intensités de précipitations. On peut avoir 20 à 30mm en une heure, voire par endroits jusqu’à 50mm, sous les orages les plus forts. Ces derniers semblent privilégiés le long d’un axe partant de la Haute-Loire et Ardèche, allant vers les plaines du sud Loire, sud Rhône et nord Isère, jusqu’à l’Ain.

Ce premier passage orageux s’évacue en fin de matinée à l’est. Il est suivi d’une relative et temporaire accalmie, avant de nouveaux départs orageux dès la mi-journée sur le massif central. Ces orages se décalent vers l’est en cours d’après-midi et s’évacuent en soirée. Ils sont susceptibles d’apporter à nouveau rafales de vent, grêle et fortes intensités de précipitations, jusqu’à 20-30mm/h ; ils sembleraient plus actifs sur le nord de la région.

On revient à un temps calme progressivement en soirée.

 

Les précipitations de ce jour, soutenues et arrivant après une période de sécheresse prolongée, peuvent ruisseler sur certains sols : en milieu urbain ou sur des terres à nu, par exemple.

 


LE BULLETIN NATIONAL :

  • Situation actuelle

    Forte activation des orages entre le Montpelliérain et le sud du Gard. On observe une activité électrique très importante et localement de fortes intensités pluvieuses.

    Réactivation des cellules orageuses sur la Haute loire et lArdeche.

  • Evolution prévue

    Sur l’ex région Rhône-Alpes, les orages s’intensifient ce matin. Ils vont donner des rafales de vent de l’ordre de 60 à 70km/h, de la grêle localement, et surtout de fortes intensités de précipitations. On peut avoir 20 à 30mm en une heure, voire par endroits jusqu’à 50mm, sous les orages les plus forts. Ces derniers semblent privilégier un axe partant de la Haute-Loire et l’Ardèche, et allant vers les plaines du sud Loire, sud Rhône et nord Isère, jusqu’à l’Ain. Ce premier passage orageux s’évacue en fin de matinée à l’est. Il est suivi d’une relative et temporaire accalmie, avant de nouveaux départs orageux dès la mi-journée sur le massif central. Ces orages se décalent vers l’est en cours d’après-midi et s’évacuent en soirée. Ils sont susceptibles d’apporter à nouveau rafales de vent, grêle et fortes intensités de précipitations, jusqu’à 20-30mm/h ; ils sembleraient plus actifs sur le nord de la région. Ensuite, on revient à un temps calme progressivement en soirée.

    Sur l’hérault et le Gard, des orages se déclenchent dès le début de matinée, ils se décalent vers les Bouches du Rhône en milieu de journée. Ces orages sont localement forts. Outre l’activité électrique, ces orages sont accompagnés de grêle et de rafales de vent autour de 80/100 km/h. Les averses qui accompagnent ces orages sont de l’ordre de 50 à 80 mm en peu de temps, parfois en moins d’une heure.

    Sur la zone côtière entre Agde et la Camargue, ces orages peuvent être temporairement peu mobiles, donnant des cumuls de l’ordre de 100 mm en peu de temps. 50 mm en 30 minutes sont possibles. En fin de matinée de dimanche, l’activité orageuse s’estompe avant une reprise attendue cet après-midi mais beaucoup plus modérée.