Isère : le plan de viabilité hivernale début le 15 novembre prochain

Photo d'illustration.

Le plan hivernal débute dans quelques jours en Isère.

Alors qu’il a déjà commencé notamment dans le Centre Est dans le Doubs, le département met en place chaque hiver, entre le 15 novembre et le 15 mars de l’année suivante, un plan de viabilité hivernale adapté au réseau routier départemental.

Les opérations de viabilité hivernale consistent à assurer le traitement contre la neige et le verglas des routes départementales. Un budget moyen annuel, hors frais de personnel, de 9 millions d’euros y sont consacrés.

Pour être efficace, le plan de viabilité hivernale mis en place par le Département repose sur 4 principes : la hiérarchisation du réseau ; la définition des conditions de circulation ; un engagement de résultats sur un niveau de service pour chaque type de routes; une veille permanente.

Le Conseil départemental de l’Isère est responsable de 4 718 km de routes1 sur lesquelles il doit offrir des conditions de circulation et de sécurité maximales aux Isérois.
Le réseau routier départemental comprend plus de 4700 km de routes dont le Département a la charge et sur lesquelles il doit proposer des conditions de circulation et de sécurité maximales aux Isérois.

Un budget annuel de plus de 100 millions.

Il y consacre un budget annuel de 110millions d’euros et mobilise plus de 305agents à sa gestion, son entretien,sa sécurisation et son amélioration.La gestion des routes,déjà considérable d’ordinaire,représente un enjeu d’autant plus essentiel pendant la période hivernale où les épisodes neigeux et de verglas peuvent créer des perturbations importantes pour les usagers sur le réseau.

La partie sud du département y est confrontée plus d’un jour sur deux et la partie nord-ouest connait près de 30 jours de verglas entre novembre et février.C’est la raison pour laquelle le Département de l’Isère, particulièrement conscient des risques et des conséquences que représentent ces épisodes, assure un plan d’intervention mis en place du 15 novembre au 15 mars. Il déploie pour cela,un budget moyen annuel de 9 millions d’euros consacré à la viabilité hivernale. 305 agents du Département et 112 employés saisonniers sont mobilisés quotidiennement.

Près de 8000 interventions chaque hiver .

En moyenne,il représente 7700 interventions par an et plus de 27000 tonnes de sel consommées.Un plan organisé pour une meilleure efficacité. Pour améliorer son efficacité, le Département a hiérarchisé son réseau. Il s’engage sur un niveau de service pour chaque catégorie de routes et assure une veille permanente grâce aux 12directions territoriales avec plus de 50 implantations, en liaison avec la direction des mobilités via le PC Itinisère.

Ce PC routier Itinisère collecte les informations des équipes sur le terrain et informe des mesures spécifiques tous les partenaires et les Isérois.Toutes les informations utiles liées aux conditions de circulation et à l’état des routes en période hivernale sont accessibles sur le site(et son application)www.itinisere.fr. Les usagers peuvent également s’abonner gratuitement à un service d’information qui les alertera par SMS en cas de problème spécifique sur l’itinéraire routier ou la ligne TransIsère qu’ils auront renseigné.