Déluge sur le bas Bugey et la Côtière.

Météo France avait bien prévu le coup en activant une vigilance orange. En effet, sans commune mesure avec ce qui s’est passé en Isère et Drôme,   le département de l’Ain a été balayé par de violents orages en ce milieu d’après-midi.  Ce sont les secteurs du bas Bugey et de la Côtière qui furent les plus impactés. Ces intempéries ont tout de même généré pas moins de 250 interventions des  pompiers sur une cinquantaine de communes. Le vent a subitement pris de l’ampleur alors que d’imposants arcus arrivaient par l’ouest. Rappelant la situation de juillet dernier, tout cela s’est accompagné d’abondantes précipitations en peu de temps ainsi que de chutes de grêle localement. On a relevé jusqu’à 35 mm de pluie en deux temps sur Pont d’Ain et 30 mm à la station d’Ambérieu et plus de 50 mm entre vendredi et samedi. La station amateur de la ville a même relevé 46 mm sur uniquement ce samedi. Le vent sans toutefois atteindre des records fit des pointes dans le Bugey à 84 km/h et localement de plus fortes intensités sur les reliefs. Il n’en fallait pas plus pour mettre à terre des branches et parfois d’imposants arbres. Plusieurs routes ont ainsi été difficiles d’accès voire impraticables comme celle reliant Ambérieu à Lagnieu où les automobilistes ont dû renoncer et faire demi-tour suite à la chute d’un arbre. À St-Rambert-en-Bugey, un arbre a subitement été déraciné par le vent et s’est couché sur la RD 1504 vers le rond-point de Serrières. Fort heureusement, aucun véhicule ne circulait à ce moment-là. L’arbre a été rapidement découpé puis dégagé pour permettre un retour rapide à la normale sur cet axe routier. De nombreuses chutes d’arbres et de branches ont coupé l’accès au haut du village d’Ambutrix; les acacias n’ayant pas résisté aux fortes rafales.

Plusieurs communes de la Côtière ont parfois eu des inondations de caves, de jardins avec du mobilier de jardin à terre. Le parking du Super U de Montluel s’est retrouvé sous les eaux tandis qu’à Dagneux  les militaires de la brigade de Montluel sont intervenus rapidement pour deux véhicules qui se trouvaient piégés sous un pont, alors que l’eau montait sur la chaussée pour atteindre 60 centimètres.Une conductrice a été prise de panique alors qu’elle était restée au volant pendant que l’eau commençait à rentrer dans son véhicule. Un militaire n’a pas hésité à se rendre à son secours, avec de l’eau au dessus des genoux. Vers Méximieux, des habitations ont pu parfois voir rentrer de l’eau dans leur domicile. Il était également bien difficile de circuler dans les Dombes ou vers Chalamont. Fort heureusement, ces orages qui ont vite quitté le département n’ont fait aucun blessé. Les secours ainsi que les services techniques des routes ont eu fort à faire à déblayer les axes jusqu’en début de soirée. L’Ain aura au final enregistré plus de 700 éclairs.