AIN : la grêle provoque de nombreux accidents sur l’autoroute A40.

Photo d'illustration.

La journée dominicale n’a pas été de tout repos sur les services de secours du département de l’Ain. En raison des conditions climatiques mauvaises, plusieurs accidents fort heureusement que matériels ont eu lieu en raison d’averses de grêle parfois violentes alors qu’au-delà des 1000 m il s’agissait de flocons de neige. Tout particulièrement touché, l’autoroute A40 et notamment le secteur du col de Ceignes/Charix. Les intempéries ont rendu les chaussées très glissantes les transformant en véritable patinoire. De nombreux véhicules ont ainsi perdu leur adhérence provoquant des dérapages et des téléscopages.

Dès 9 h, un premier accident se produit à hauteur du viaduc de Sylans dans les deux sens de circulation. Six véhicules furent impliqués sur l’axe qui mène en direction de Mâcon et trois dans le sens inverse. Le Samu a dû intervenu pour deux personnes. A peine une heure plus tard, cette fois-ci dans la descente souvent délicate en période hivernale du col de Ceignes en direction de Mâcon, ce sont sept véhicules qui se sont heurtés de façon violente avec des véhicules rendus hors d’usage. De nombreux débris se sont retrouvés sur les voies. Cinq personnes dont deux enfants ont été hospitalisés pour des examens.

Enfin, jamais deux sans trois. Vers 14h30, cette fois-ci un troisième accident à nouveau dans le col de Ceignes s’est produit. Trois véhicules se sont retrouvés dans le fossé. Deux dans le sens Genève-Mâcon et un autre de Mâcon à Genève. Aucun blessé ne fut à déplorer.

L’APRR au vu de la situation a été contrainte de fermer l’accès à l’autoroute dans le sens Genève- Mâcon dans le courant de cette journée.

Tous ces carambolages ont donc été provoqués au gré des giboulées souvent violentes. Un temps très instable qui n’a pas épargné grand monde dans le département. Le seul point positif aura été pour les jardins car on rappelle que le département de l’Ain est déjà en déficit pluviométrique.