Sale temps pour les allergies !.

Les pollens de bouleau continueront de gêner les allergiques durant ces prochains jours ensoleillés. Le risque est de niveau élevé à très élevé en Ile de France, dans la région Centre, dans la région Bourgogne-Franche-Comté et dans la région Grand-Est du côté de Reims et Nancy. Sur le reste de la France, les allergiques seront un peu plus tranquilles avec un risque de niveau très faible à moyen. Les personnes allergiques au pollen de bouleau doivent rester sur leurs gardes et suivre les traitements prescrits par les médecins.

Les pollens de chêne sont présents sur quasiment toutes les régions. Le risque d’allergie lié à ces pollens ne dépassera cependant pas le niveau moyen.

Les pollens de graminées gagnent du terrain et se retrouvent sur tout le territoire. Le risque d’allergie est actuellement faible à localement moyen mais progressera petit à petit dans les semaines à venir pour bien gêner les allergiques à partir du mois de mai.

Enfin, les pollens de platane, de peuplier, de saule et de charme disparaissent du ciel français et ne perturberont plus les allergiques.

Dans notre région, le risque allergique est déjà globalement au niveau 3 soit un niveau moyen (de couleur jaune). Si la plupart des départements ont pour l’heure un risque allergique mesuré, une méfiance pour les plus allergiques. Notamment en Haute Savoie et dans le Cantal ( dans une moindre mesure dans la Loire) pour les bouleaux. Le risque est en couleur orange. Il est donc au niveau 4 sur une échelle de 5.