Jusqu’à -8° cette nuit dans l’Ain !.

Les sols blanchis ce matin sur les hauts d'Ambérieu.

La nuit dernière aura probablement été la nuit la plus froide de la série. Il a gelé comme nous vous l’avions annoncé à toutes les altitudes. Ces gelées n’ont pas été exceptionnelles en plaine pour la saison mais on a tout de même frôlé à la station d’Ambérieu le record journalier de froid nocturne pour un 14 avril. En effet, le thermomètre est descendu jusqu’à -3° cette nuit contre -3,4° en 1957. Si le plus souvent, cela a oscillé entre -1et -2° en plaine ( -2,3° à St Etienne du Bois ou St Rambert en Bugey, -1,3° à Pont d’Ain et Marlieux), on a tout de même relevé -3,4° à Briord et -3° à Ceyzériat. Dans le Valromey, on a relevé -6° à Sutrieu. Dans le quart nord est, ce fut -4,7° à Lélex et -8° à la Vattay. Des gelées bien fortes tout comme dans la région d’Oyonnax à Arbent où là encore le mercure a affiché en fin de nuit  près de -8° !.

Sur ce poste et celui de Sutrieu, des postes datant respectivement de 2003 et 2002, il s’agit de records journaliers de froid pour des minimales pour un 14 avril.Il n’était donc pas rare dans les secteurs où le vent s’est calmé dans la nuit pas mal de gel sur la végétation. De quoi inquiéter notamment nos viticulteurs du Bugey.

En journée, le soleil a peiné à réchauffer l’atmosphère avec un vent de nord encore assez sensible ( avec des pointes à 46 km/h à Ambérieu). Ainsi, on a difficilement dépassé la barre des 10° , que ce soit au bord de l’Ain, à Ambérieu ou qu’en Bresse. Même constat dans les Dombes ou sur la Côtière avec 10,9° à Balan. Cette période de temps frais pour la saison va toucher à sa fin. Les jours à venir s’annoncent bien plus doux. Mais en attendant, il faut encore s’attendre à des gelées matinales pour lundi matin.