Près de 140 feux de végétation depuis le début de l’année dans l’Ain.

Les pompiers du SDIS de l’Ain n’ont pas chômé depuis le début de l’année avec pas moins de 139 interventions pour des feux de végétation. Une situation déjà inquiétante. La non maitrise des écobuages est pointée du doigt mais ce n’est pas la seule raison. La sécheresse importante des derniers mois associée aux buis ravagés par la pyrale dans le département sont des facteurs aggravants. Ils appellent donc à la prudence et à la vigilance alors que déjà une douceur anormale persiste. 72 se sont déclarés en deux semaines au mois de février. Récemment, le Sdis (service départemental d’incendie et de secours) est intervenu pour des feux du même type à Aranc et Champagne-en-Valromey le 24 mars et à Corveissiat et Evosges le 27.