Fortes chutes de neige sur le haut Bugey.

Comme nous l’avions annoncé sur notre page Facebook, la neige est bien tombée en abondance sur tous les reliefs et ce dès 800 m la nuit dernière. C’est le plus gros épisode depuis la fin novembre. Si dès 500 à 600 m d’altitude, celle-ci n’a pas tenu au sol, ce ne fut pas la même chose dès 800 m notamment sur le plateau d’Hauteville qui s’est réveillé sous une couche de 20 cm. On atteint même les 25 cm sur Lalleyriat. Malgré le passage des déneigeuses, les axes secondaires sont le plus souvent bien délicats. Ces chutes de neige ont parfois entrainé des coupures de courant comme sur Aranc. C’est une neige tant espérée pour les stations du haut Bugey. On a relevé également une bonne vingtaine de cm sur le domaine de la Praille et entre 20 et 30 cm sur le plateau du Retord. Les stations sont sur le pont depuis la fin de nuit pour préparer les pistes au plus vite. Le site du Retord annonce une ouverture progressive ce dimanche de son domaine pour un tarif de 10 euros pour la pratique du ski alpin et 5 euros pour le fond. A la Praille gratuité totale pour cette journée dominicale. Les équipements spéciaux sont plus recommandés pour atteindre le réseau d’altitude. Ils sont même obligatoires pour franchi le col de la Faucille. Il n’en demeure pas moins que ce manteau neigeux reste fragile d’autant qu’il n’y a pas de grand froid pour les prochains jours.

En plaine, il a plu durant toute la nuit laissant le plus souvent de bons cumuls. On approchait ainsi des 20 mm sur Pont d’Ain, plus de 32 mm sur Chézery, 18 mm sur le pays de Gex. Enfin, un peu moins vers Belley avec 11 mm. Certes, les plus petites rivières ont réagi dès ce matin mais pour l’heure et malgré qu’il devrait encore y avoir des précipitations  jusqu’à lundi soir, il n’y a pas de risques d’inondations.

aranc13012019.jpg

Equipements spéciaux pour passer la Faucille.

faucille13012019.jpg