Front froid et front chaud.

Un front froid se matérialise par ce dessin sur une carte météo; ce symbole est  une ligne ornée de triangles bleus pointant dans le sens de l’avancée du front.

Un front froid est une limite de masse d’air, l’air froid étant situé à l’arrière de la limite dans le sens du déplacement.

La limite entre les deux masses d’air (air chaud et air froid), appelée surface frontale, est une zone souvent météorologiquement active à laquelle sont associés nuages et précipitations. Le soulèvement de l’air chaud au-dessus de l’air froid postérieur n’est pas dû à la différence de densité des masses d’air, mais à des forçages issus des basses couches (convergence ou cisaillement du vent par exemple), et/ou des interactions avec des éléments de haute altitude, voisins de la tropopause.

 

LE FRONT CHAUD

Le symbole du front chaud est le suivant: une ligne ornée de demi-cercles rouges pointant dans le sens de l'avancée du front

Le symbole du front chaud est le suivant: une ligne ornée de demi-cercles rouges pointant dans le sens de l’avancée du front

Un front chaud est une limite de masse d’air, l’air chaud étant situé à l’arrière de la limite dans le sens du déplacement.

La limite entre les deux masses d’air (air chaud et air froid), appelée surface frontale, est une zone souvent météorologiquement active à laquelle sont associés nuages et précipitations. Le soulèvement de l’air chaud au-dessus de l’air froid antérieur n’est pas dû à la différence de densité des masses d’air en présence, mais à des forçages issus des basses couches (convergence ou cisaillement du vent par exemple), et/ou des interactions avec des éléments de haute altitude, voisins de la tropopause

Schéma d'un front chaud

Schéma d ‘un front chaud

 

Et le front occlus ?

Le symbole du Trowal: ligne discontinue rappelant la rencontre du front froid (bleu) avec le front chaud (rouge), pointant dans le sens de déplacement

Le symbole du Trowal: ligne discontinue rappelant la rencontre du front froid (bleu) avec le front chaud (rouge), pointant dans le sens de déplacement

Un front occlus et un trowal (trough of warm air alof ou creux d’air chaud en altitude) se forment lorsqu’un système météorologique s’intensifie et que son front froid accélère de sorte qu’il rattrape le front chaud. Lorsque le front froid atteint le front chaud, l’air chaud devient de plus en plus pincé ou coincé entre les deux fronts. Il sera soulevé en altitude et le système devient occlus

Dans l’air froid sous-jacent au trowal, il peut se former un front de faible amplitude s’étendant de sa base à la surface. On l’appelle le front occlus. Ce front est une étroite zone de transition située entre les deux masses d’air froid qui ont créé l’occlusion.

Il peut y avoir deux types de fronts occlus:

  • Si la partie frontale de l’air froid est plus froide que la partie en recul, et qu’elle soulève le front chaud, on a une occlusion à caractère de front froid. La base du creux d’air chaud en altitude est derrière l’occlusion en surface.
  • Lorsque la situation est inverse et que le front froid monte le long de la surface frontale chaude, on a évidemment une occlusion à caractère de front chaud. La base précède le front de surface.

Dans les pays qui utilisent les termes front supérieur ou en altitude, plutôt que trowal, on précise que le front occlus est froid ou chaud. Les deux images ci-dessous montrent des coupes à travers un front occlus (ligne A vers B). On indique la position du front occlus par celle de l’air le plus froid en surface.

Le Trowal est un creux d’air chaud en altitude qui se forme quand il n’y a plus que de l’air froid en surface. L’emplacement du trowal est celui de la base du coin d’air doux en altitude tel que vu sur les images ci-dessous. Au Canada et dans certains autres pays, l’occlusion est identifiée par le symbole du trowal, plus associé avec la limite nuageuse et pluvieuse arrière du système.

Le symbole du front occlus: demi-cercles alternant avec des triangles violets, pointant dans le sens de l'avancée du front

Le symbole du front occlus: demi-cercles alternant avec des triangles violets, pointant dans le sens de l’avancée du front

Les deux types de fronts occlus et le TROWAL

En général, la précipitation est à l’avant du trowal et non du front occlus. En effet, le mouvement vertical en ascendance se retrouve dans le creux d’air doux en altitude et non avec les limites entre l’air frais et froid. On retrouve tous les types de précipitations avec les fronts occlus ou trowal, autant convectifs que stratiforme, mais en général à des intensités moindres. En effet, comme le mouvement vertical y est en diminution, la formation de précipitation est plus faible. Quand on s’approche de la dissipation de la dépression, la bruine y devient prédominante.