Un mois d’octobre encore déficitaire en pluie.

Ce mois d’octobre avec ses contrastes a enregistré une moyenne générale légèrement supérieures aux valeurs normales saisonnières. A la station d’Ambérieu, celle-ci s’est établie à 12,7° soit seulement un excédent de 0,2°. Une fois n’est pas coutume, la moyenne des minimales a affiché un déficit de 0,4° avec 7,7°. Quant à celle des maximales, l’excédent est de 0,8°. Ce mois a débuté par la poursuite d’un temps très agréable, à tendance encore estivale où le 5 le mercure a souvent approché de la barre des 27°, des niveaux dignes d’un mois de juillet. A partir du 7, un temps plus conforme à al saison s’est installé avec à peine 15° en journée du 9.. Par la suite, nous avons retrouvé des conditions climatiques assez douces où le thermomètre a de nouveau franchi la barre des 25° les 12 et 13. On relève ainsi respectivement ces jours-là  25,4° et  25,6° sur Bellegarde. On atteint les 25,1° à Belley et 25,2° à Ceyzériat. Ainsi, la seconde décade affiche près de 23° de moyenne sur les maximales en plaine du Bugey. Ce n’est pas moins de 6° au-dessus des normales saisonnières. Trois records journaliers tomberont pendant cette chaude période; le 5 tout d’abord avec une pointe à 26,7° à Ambérieu. Elle efface ainsi le précédent record journalier de 26,6° datant de 1949 et de 1966. Le 12, on bat un record de douceur nocturne sous le vent de sud avec 16,5° contre 15,6° en 1967. Ce même jour, le record de la moyenne journalière tombe également avec 20,9° contre 19,3° en 1967. A l’inverse, la dernière décade aussi bien sur les minimales que les maximales enregistre un net déficit de plus de 4°. En effet, si celle-ci connaît dans un premier temps un niveau correct de ses températures, les derniers jours vont connaitre un sérieux coup de froid qui fera apparaitre le plus souvent les premières gelées de la saison. On enregistre ainsi des températures diurnes de près de 12° sous les normales saisonnières le 29 où l’on relèvera que 5,1° au plus chaud sur Ambérieu, 6,4° à Arbent et 6,7° à Belley. On retrouve ainsi des niveaux d’un mois de janvier. Ce coup de froid s’accompagne des premières chutes de neige de la saison jusqu’en plaine et d’une vigilance orange neige et verglas, une première si tôt dans la saison. Le haut Bugey connaitra près de 25 cm de neige sur le plateau d’Hauteville et le Valromey, surprenant par sa précocité les habitants qui n’avaient pas encore équipé leurs véhicules de pneus neige. Tout cela nous amène à évoquer les précipitations. Si la situation n’a pas été la même qu’en septembre dernier, octobre affiche encore un déficit généralisé sur tout le département. Les bonnes pluies du 29 34,1 mm sur Ambérieu)  représentent quasiment la moitié de celles du mois. Dans la cité bugiste, le cumul mensuel atteint les 77 mm pour une normale de 120 mm. 81,8 mm sur  Pont d’Ain. Le déficit approche ainsi des 35 %. Il est nettement plus important sur la frange Est du département comme dans le pays de Gex où sur le mois il ne tomba que 30,4 mm. A Bellegarde, le déficit grimpe à 54 %. Ainsi, les nappes du département ne voient pas leur niveau remonter mais souvent encore baisser. Enfin, l’ensoleillement est plutôt bon en octobre avec 140 h. C’est 20 h de plus que la normale pour Ambérieu. Cela se traduit par 7 jours de bon ensoleillement.