Jusqu’à 25 cm de neige sur le haut Bugey .

Un retour remarqué de la neige sur les montagnes du Bugey.

Comme prévu, la neige a bel et bien été au rendez-vous dans le département de l’Ain. Si les précipitations neigeuses sont restées dans le même ordre de quantités que lors de l’épisode de la fin octobre, ce ne fut pas le cas sur toute la frange Est du département qui a subi les plus fortes précipitations. La neige encore discrète en fin de journée de lundi où elle fit son apparition en Bresse vers les 15 h ce lundi, s’est nettement intensifiée en seconde partie de nuit. Et ce matin, comme il y  a trois semaines le haut Bugey s’est réveillé sous un épais manteau neigeux; bien plus que ce qui avait prévu lors des dernières prévisions météo. La couche de neige fraîche atteint parfois les 20 cm  dès 800 m d’altitude comme sur le plateau d’Hauteville. Localement  ça grimpe à 25 cm dans le Valromey vers Ordonnaz ou 27 cm à Chatillon en Michaille. Ce qui n’est pas sans conséquences pour les déplacements urbains. Dans la région d’Oyonnax, on relève près de 15 cm; tout autant sur le secteur de Bellegarde qui a donc été bien poudré. Dans le pays de Gex, on enregistre souvent une petite dizaine de centimètres avec localement des routes difficiles. Pour passer le col de la Faucille, les équipements spéciaux sont obligatoires et recommandés pour franchir toutes les zones de reliefs. Plus on se déplace à l’ouest et plus la situation s’améliore. Les chaussées sont le plus souvent au noir en plaine du Bugey où la couche atteint suivant les secteurs les 4 à 6 cm mais on circule assez bien. C’est le cas aussi sur l’autoroute A40 qui ne pose aucun problème. Enfin pour franchir le Cerdon, on ne constate que quelques traces de neige, une situation bien différente de la galère du mois dernier. L’ouest du département n’a vu quant à lui que de rares flocons. La remontée du mercure en cours de journée va faciliter la fonte en plaine et la limite pluie/neige va remonter vers les 1000 m d’altitude. Pour les jours à venir, la neige ne touchera  plus que les montagnes au-delà des 1200 m.

Plus d’infos et de photos ici