5 octobre 1956 : Précoces chutes de neige.

La neige fait une apparition bien précoce en moyenne montagne; en fin de mois ce sera au tour de la plaine !.
En ce début octobre, la température clémente de ces derniers temps est descendue de plusieurs degrés dans tout le pays ainsi qu’ à l’ étranger. Une première offensive de l’ hiver !.  En France, la plupart des montagnes au-dessus de 1000 m d’ altitude ont repris des couleurs hivernales. On a relevé 10 cm de neige sur Val d’ Isère mais en Haute Tarentaise elle était déjà tombée il y a 10 jours. Par contre, la neige est tomée pour la première fois cette année sur le Jura et les Vosges. Elle a saupoudré le Mont Dore et le Puy de Sancy en Auvergne. Il a aussi neigé en abondance sur les Alpes italiennes.

Neige jusqu’ au Poizat.

La neige a également fait son apparition dans la région de Nantua . C’est ainsi qu’ elle est tombée au Poizat à environ 1000 m d’ altitude mais elle n’ a pas tenu dans les rues du village.; par contre elle s’ est installée sur les sapins à environ une cinquantaine de m au-dessus de la localité.
Sur le plateau du Retord à 1200 m d’altitude, où le froid a également faiot son apparition, la neige est tombée toute la journée jusque dans la soirée du 5 octobre. La couche atteint environ 5 cm d’ épaisseur. C’ est au Crêt d’ eau que le record a été battu avec 15 cm de neige. Mais c’ est dans l’ Isère à Uriage que le point de chute le plus bas a été signalé : à Uriage dès 520 m d’ altitude.

27 octobre : neige à Bourg en Bresse !

En fin de mois, nous assistons à une nouvelle offensive du froid sur notre pays tout comme en Angleterre. En cette matinée du 27 octobre, il a même neigé dans la région ainsi que sur Bourg.
Avec un refroidissement général assez sensible de la température, la neige a refait son apparition le 26 octobre  dans le Jura et les Alpes au-dessus de seulement de 600 m d’ altitude.
A Annemasse, les habitants ont eu la surprise de voir les sommetys environnants blanchis. En altitude, la chute fut assez importante au point que notamment sur le Salève et les Voirons la neige tomba jusqu’ à St Cergues.
Dans la région d’ Annecy, 2 jours de pluie après une nuvelle période de beaux jours ont ramené la neige sur toutes les montagnes au point que la couche était descendue jusque sur les pentes du mont Veyrier et de la forêt du Crêt du Maure.
Apparition également de la neige dans l’ Isère comme sur Bourgoin Jallieu où l’ on signala qu’ en fin d’ après-midi du 26  octobre une fine chute de nege fondue se produisit. Premières neiges également en Grande Bretagne sur les  montagnes de l’ Ecosse et du Nord de l’ Angleterre.

Dans l’ Ain

Après une journée de pluie succédant à une période ensoleillée, un net refroidissement s’ est manifesté dans la nuit du 25 au 26 octobre et vendredi au matin la neige fit son apparition sur Oyonnax. Si en ville, quelques flocons seulement se sont montrés, par contre à 900 m d’altitude les sapins restèrenet au vert.
Sur le plateau d’ Hauteville, la neige a fait une apparition sérieuse dès 4 h du matin. Les toits étaient blancs et à 8 h la neige tombait de nouveau. Le ciel restait bas et couvert tandi que le mercuren’ accusait que 2 à 3° au-dessus du 0°. Dans la nuit du 26 au 27, la neige tomba à nouveau et au matin à Boyeux St Jérôme une petite couche recouvrait les prés et les bois.
A Bourg en Bresse, la pluie violente et glacée a été plusieurs fois accompagnée de neige. Notamment vers 6h30 du matin, où d’ énormes flocons de neige fondue se sont abattus sur les maraîchers installant leur banc pour le traditionnel marché.