Un mois de mai 2018 chaud dans l’Ain

Un mois de mai contrasté dans l’Ain.

Ce mois de mai dans le département de l’Ain a notamment été marqué par une température moyenne de près de 2° au-dessus des valeurs saisonnières. A titre d’exemple, elle s’est établie à 16,8° à la station d’Ambérieu pour une normale de 14,9°. L’excédent est quasi identique aussi bien sur les minimales que pour les maximales avec respectivement 1,8° et 2°. Les premiers jours furent relativement frais pour la saison sous influence nordique et des maximales qui atteignirent péniblement les  16 à 17°. Ces jours-là , les matins sont également frisquets Le 2 on ne relève que 8° dans le Cerdon, 6,7° à Ambérieu, 4° à Divonne, 3,7° à Sutrieu, 4,8° au Vieu d’Izenave. Du 5 au 8, le mercure remonte et les maximales affichent des allures estivales notamment le 7 avec plus de 28°. Mais pour le pic du mois, il faudra attendre souvent le 26 où plusieurs postes voient pour la seule fois du mois la barre des 30° franchie. C’est le cas à Pont d’Ain avec 30,1° ou Ambérieu avec 30,4°. L’an passé, il y avait eu trois journées au-dessus des 30°. A la fin des Saints de Glace à partir du 13, c’est une chute du mercure  sans toutefois battre des records. Il neigera faiblement sur les plus hautes cimes du département. Les maximales affichent des niveaux dignes d’une fin de mois de mars le 14 avec seulement 11,4° à Ambérieu qui la veille n’avait pas dépassé les 9,7°, 11,8° sur Arbent, 12,1° à Balan, 11,9° sur Belley, 9,1° à la Balme sur Cerdon. Dans le Valromey, il fera à peine 7 à 8° en journée alors que le matin on enregistre à peine 2 à 4°. La remontée de la température sera bien laborieuse. Il faudra ainsi attendre les 18 pour retrouver des niveaux de saison. On repasse au-dessus des normales  à compter du 20 et l’on conservera globalement jusqu’en fin de mois des températures très agréables. Entre le 24 et le 27, l’ambiance sera même estivale. Les maximales du mois seront de 28,8° à Arbent le 27, 28,1° le 25 à Bellegarde, 28,3° sur Belley le 25 également, 29,4° le 26 dans le Revermont et 29,5° le 26 à Marlieux. Si avril fut relativement sec, le mois de mai a respecté  son rang du mois printanier statistiquement le plus arrosé. Mais dans le Bugey la moyenne saisonnière n’a pas pour autant été dépassée à Ambérieu avec 104,3 mm (normale de 116,6 mm). Le déficit a donc tout de même été relativement faible. Les précipitations se sont essentiellement concentrées sur la première quinzaine du mois et tout particulièrement lors du coup de froid entre le 13 et le 16. C’est ainsi qu’au bord de l’Ain, sur trois jours on a relevé  pas moins de 53,4 mm. C’est la journée du 8 mai qui fut la plus arrosée sur certains postes comme à Ambérieu avec 22,5 mm. Mais sur Hauteville c’est le 22 mai avec 21,9 mm récoltés (127,7 mm mensuels). Enfin, côté ensoleillement, on notre un léger déficit (10 %) dans le Bugey.